Célestin Tunda ya Kasende entend redresser la justice congolaise

Célestin Tunda ya Kasende photo prise par Erick Ks

Caractérisée par l’interférence politicienne, la corruption, l’insécurité pénitentiaire, foncière et sanitaire, le pouvoir judiciaire congolais est aujourd’hui considéré comme « l’homme-malade » du pays. Est-il possible de relever ce secteur délibérément maintenu dans la misère et l’absence d’indépendance? Me Tunda Ya Kasende reste confiant et promet de travailler pour combattre le mal.

« Si on m’a confié cette charge là, ce n’est pas pour que j’aille faire du floklore, accompagner les antivaleurs ou confirmer l’impunité.
On me l’a plutôt confié pour que je concrétise le changement que veut le Président de la République et tous les congolais », a soutenu ce ressortissant de la nouvelle province du Lomami.

Cet ancien Directeur général Adjoint de la Congolaise des Hydrocarbures a précisé que le peuple congolais doit sentir que maintenant, il y a un changement et qu’il ne doit plus pleurer chaque jour en se faisant arracher des parcelles et en se faisant arrêter arbitrairement.
« Je suis le bras du Chef de l’Etat en ce qui concerne la justice en RDC. S’il a décidé de la fermeture des cachots secrets, je dois prendre des dispositions pour l’application, mieux la mise en œuvre de la volonté du Magistrat Suprême », a t-il renchéri avant d’ajouter  « Parce que les choses doivent changer, elles changeront ».

Par GKM/la tempête des tropiques

You might also like

Laisser un commentaire