Ituri : les miliciens du groupe armé CODECO entament le processus de la paix

Un village du territoire de Djugu le 1er juillet 2019. Photo Présidence RDC.

Le leader du groupe armé CODECO Martin Ngujolo et certains de ses hommes sont sortis depuis dimanche 6 octobre de la brousse pour s’installer dans la périphérie de la localité de Jiba en secteur de Walendu Pitsi dans le territoire de Djugu. Ils ont fait ce mouvement dans le cadre du processus de paix initié par le gouvernement provincial.

Selon des sources locales et sécuritaires, ces miliciens demandent au gouvernement de répondre à leur cahier de charge avant leur reddition.

Ces hommes armés sous la conduite de leur leader Ngujolo Martin sont regroupés à 5 km de Jiba. Selon des sources sécuritaires, ils sont estimés à environ 500 personnes. Ils sont venus de leur bastion situé dans les ravins des localités Lodzangu et Bukpa vers la forêt de Wago.

Ces assaillants affirment qu’ils sont prêts à déposer les armes sous certaines conditions. Ils exigent notamment leur prise en charge alimentaire par le gouvernement provincial dans leurs lieux de cantonnement.

Dans leur cahier de charge adressé il y a plus d’une semaine au gouverneur de province, ils sollicitent l’amnistie et la reconnaissance de grades de leurs leaders.

Le chargé de communication du gouverneur rapporte que les contacts sont en cours pour persuader Ngujolo et ses hommes à déposer les armes. Cet engagement de la milice CODECO à adhérer au processus de paix est accueilli avec joie par la majorité des habitants du territoire de Djugu, victimes des atrocités de ces assaillants.

Cependant, ils demandent aux groupes réfractaires de Ngujolo de rejoindre également ce processus pour une paix durable. Des sources locales rapportent que ce groupe est divisé en 7 branches dont certaines résistent à ce processus.

actualite.cd

You might also like

Laisser un commentaire