La République Populaire de Chine célèbre avec faste la fête de la lune

La Fête de la Lune remonte très loin dans l’histoire de la Chine. Dans l’antiquité, il y avait un rite, celui de rendre hommage au soleil au printemps et à la lune en automne. Dès l’époque de la dynastie des Zhou (environ 11e siècle-256 avant notre ère), on commença, ainsi que des inscriptions mentionnées par les documents le montrent, à pratiquer un certain culte de la journée de la « mi-automne ». Plus tard, inspirés par ces inscriptions, les nobles et les hommes de lettres prirent goût à admirer la pleine lune, à lui rendre hommage et à exprimer à la Déesse de la Lune leurs sentiments dans la nuit de la Fête de la Mi-Automne. Cette coutume se répandit à travers le pays, devenant progressivement une tradition. Vers la dynastie des Tang , la Fête de la Mi-Automne fut célébrée plus ou moins régulièrement. À l’époque des Song, elle prit un caractère solennel; et sous les dynasties des Ming  et des Qing , elle devint l’une des principales fêtes en Chine.

À la fin de la dynastie des Yuans, éclata un soulèvement populaire contre la tyrannie de la Cour impériale. Pour garder le secret face aux autorités, Liu Boweng, grand stratège, suggéra à Zhu Yuanzhang, chef des rebelles paysans, de cacher le message annonçant l’insurrection prévue pour le 15 du mois lunaire, à l’intérieur des gâteaux, qui se transmettaient de main en main parmi les insurgés. Le stratagème se révéla fructueux, et le soulèvement réussit. Zhu Yuanzhang, devenu empereur, ordonna alors l’organisation de festivités en souvenir de l’événement, et le peuple prit donc l’habitude de manger des «gâteaux de lune» le même jour chaque année.

src  http://www.presselibre.net/larepublique-populaire-de-chine-celebre-avec-faste-la-fete-de-la-lune/

You might also like

Laisser un commentaire