Rutshuru : le gouverneur Nzanzu appelle la population à s’impliquer dans la lutte contre l’insécurité

Bureau de l’administration du territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), réhabilité dans le cadre des projets à impact rapide de la Monusco. Décembre 2015. Photo Radio Okapi/Bernardin Nyangi

En tournée d’itinérance dans le territoire de Rutshuru depuis mercredi 11 septembre, le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, a appelé la population locale à collaborer avec les forces de l’ordre et de sécurité pour restaurer la sécurité.

« Notre vision est basée sur la restauration de l’autorité de l’Etat. Nous souhaiterions effectivement avoir l’accompagnement de tout le monde dans cette quête de la paix », a déclaré Carly Nzanzu Kasivita, dans son adresse à la population de Rutshuru.

Il a donc émis le vœu de voir la collaboration entre la population civile et les forces et services de sécurité être renforcée pour restaurer la sécurité dans ce territoire.

Carly Nzanzu a déploré une insécurité, qui a trop duré dans la région. Selon lui, elle freine toute forme de circulation des personnes et de leurs biens, alors que ce territoire constitue le grenier agricole de la province.

L’activisme accru et permanent des kidnappeurs et de différents groupes armés à travers tout ce territoire empêche le développement des activités économiques.

Conflit coutumier

Accompagné de membres du conseil provincial de sécurité, Carly Nzanzu Kasivita devrait, durant son séjour de 48 heures dans le Rutshuru, rencontrer toutes les couches de la population locale. Il s’agira notamment de trouver une solution au conflit du pouvoir coutumier qui prévaut à la tête de la chefferie de Bwisha, selon des sources proches de son cabinet.

Il devrait aussi inaugurer quatre ouvrages, dont le Centre de santé Rutshuru et Buturande, le bâtiment du bureau de santé de Rutshuru ainsi que la maison d’habitation des médecins, construits avec un financement de l’Union européenne.

radiookapi.net

You might also like

Laisser un commentaire